Simulation Monte-Carlo pour la dosimétrie patient en radiologie interventionnelle

En radiologie interventionnelle, les doses reçues par le patient peuvent être significatives : des conséquences dermatologiques ont été décrites dans la littérature, et/ou ont fait lobjet de déclaration d’évènements indésirables auprès de lASN. Ces effets sont corrélés à la dose absorbée par le patient.
 
La simulation Monte-Carlo (MC) permet de calculer la dose reçue par la peau en plus d’accéder à un calcul de la dose aux organes. Ce calcul peut être personnalisé, en intégrant l’anatomie du patient (à partir dune acquisition TDM par exemple ou bien à partir de fantômes numériques).
 
esprimed a développé en partenariat avec le CEA-LIST em.dose advanced MC.
 
Que peut on faire pour améliorer la prise en charge des patients ? 
 
emdose intègre l’ensemble des éléments du dispositif d’imagerie en radiologie interventionnelle (position de table, position du capteur plan). Il permet, à partir des informations contenues dans les images DICOM de simuler les paramètres physiques d’un examen interventionnelle (kV, mAs, filtration…). Le patient est modélisé par des fantômes numériques et à partir de la simulation d’une tube R-X générique, em.dose advanced MC va assurer le transport des particules.
 
A l’issue du calcul, on obtient une dose aux organes avec une incertitude statistique maîtrisée.
 
A ce jour, cet outil a permis d’évaluer les doses délivrées au coeur pour des examens fortement exposant en cardiologie interventionnelle.
 
Nous présentons ce travail pendant les JFR lors d'une communication orale (dimanche à 10h30, salle 252), mais vous pouvez aussi nous retrouver sur le village de radiologie interventionnelle pour en discuter avec l’équipe d’esprimed.

 

Cet article fait partie de la (des) section(s) de blog suivante: Cet article concerne notre (nos) offre(s) de service suivante: